Sécheresse oculaire - Dr Hervé Chenal, Ophtalmologiste, Chirurgien oculoplastique et esthétique, Institut Européen de la Vision et du Regard, Nancy (54), Lorraine, France

Aller au contenu

Menu principal :

Sécheresse oculaire

Procédures

La sécheresse oculaire est la pathologie oculaire la plus fréquente.
Le film lacrymal représente l’interface entre le monde extérieur et l’œil. Il est à la croisée des activités respectives des
docteurs Hervé CHENAL et Etienne HACHET, ce qui les a conduit à s’y intéresser depuis de nombreuses années.
Ils ont donc développé depuis, une consultation spécialement dediée au problème très complexe de la sécheresse oculaire.
Cette consultation spécialisée permet à chaque patient de comprendre sa pathologie.

L’Institut Européen de la Vision et du Regard est équipé de toutes les dernières innovations techniques en matière de diagnostic et de traitement de la sécheresse oculaire afin de proposer à chaque cas le traitement parfaitement adapté à la situation.

L’étape diagnostique comprend :

  • Un interrogatoire très précis

  • Une étude complète du film lacrymal avec la plateforme Lipiview®

  • Une analyse de l’osmolarité lacrymale par la plateforme Tearlab®

  • Une analyse du clignement

  • Un examen clinique oculo-palpébrale complet.

Elle permet de porter le diagnostic précis du type de sécheresse oculaire et donc d’orienter chaque patient vers le traitement parfaitement adapté à sa situation.

Les 2 grandes catégories de sécheresse oculaire sont :

La forme aqueuse ou sécrétrice : par déficit de la QUANTITE de larmes. Il y a donc un manque de lubrification par manque de sécrétions de la partie liquide du film lacrymal.
Le traitement reposera alors sur des instillations d’agents de lubrification, le bouchage des voies d’évacuation des larmes et des traitements généraux selon les pathologies.

La forme lipidique ou évaporative : par déficit QUALITATIF du film lacrymal. Il y a donc un manque de lubrification par manque de sécrétions de la partie lipidique (grasse) du film lacrymal, qui lui confère sa stabilité.
Le film lacrymal devenu instable ne protège pas durablement la surface oculaire. Les larmes s’évaporent rapidement et la surface oculaire s’assèche.
Le déficit de sécrétions est souvent liè à une mauvaise production des glandes de meibomius (glandes grasses situées dans l’épaisseur des paupières). Il s’agit de la forme la plus fréquente de sécheresse.
Le traitement a pour but de remettre en fonction et en production le système glandulaire meibomien durablement.

Une troisième forme existe associant les 2 formes précédentes.

Mais quelle que soit l’étiologie, le diagnostic de sécheresse oculaire doit être précoce pour ne pas risquer l’auto-aggravation progressive de la pathologie rendant les thérapeutiques plus longues et plus lourdes.

L’ensemble des techniques listées ci-dessous est disponible (à adapter à chaque cas) :

  • Bouchons méatiques

  • Traitements médicaux spécifiques :

> Collyres lubrifiant

> Lunettes de protection nocturne

> Lunettes d’humidification

> Collyres à la Ciclosporine

  • Soins palpébraux

  • Rééducation du clignement

  • Lentilles sclérales

  • Lipiflow®: il s’agit du traitement moderne des problèmes de glandes de meibomius par procédure thermo-mécanique. Les paupières sont à la fois chauffées  et massées pour vidanger totalement les glandes afin de les remettre durablement en fonction.

Dernière mise à jour de cette page : mai 2018

Copyright © 2016-2018  Artès Web Tous droits réservés.

Mentions légales  Politique de confidentialité


 
Retourner au contenu | Retourner au menu